Londres célèbre la journée internationale de la francophonie

francophonie

A l’occasion la journée internationale de la francophonie, qui a lieu chaque année le 20 mars, de nombreux événements seront organisés à Londres.

eloquenceUn film éloquent

Le Ciné Lumière propose, mardi 20 mars, la projection du film “À voix haute – La force de la parole”, réalisé par Stéphane de Freitas. Cette oeuvre cinématographique se déroule à l’Université de Saint-Denis, lors d’“Eloquentia”, qui vise à élire “le meilleur orateur du 93”. Des étudiants de cette université, issus de tout cursus, décident d’y participer et s’y préparent grâce à des professionnels (avocats, slameurs, metteurs en scène…) qui leur enseignent le difficile exercice de la prise de parole en public. Au fil des semaines, ils vont apprendre les ressorts subtils de la rhétorique, et vont s’affirmer, se révéler aux autres, et surtout à eux-mêmes. Munis de ces armes, Leïla, Elhadj, Eddy et les autres, s’affrontent et tentent de remporter ce concours.

Mardi 20 mars, à 6.30pm, Institut français du Royaume-Uni, 17 Queensberry Place Kensington, London SW7 2DT, prix : £12

francophonieParoles de jeunes

Le groupe Francophonie UK (composé de la France, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Canada, de la Suisse, de Monaco, et du Québec au Royaume-Uni) a décidé de mettre les publics scolaires à l’honneur à travers un grand concours de joutes oratoires pour les élèves britanniques de year 12 et 13 (équivalents de la Première et Terminale en France, NDLR) apprenant le français dans les écoles secondaires du Royaume-Uni.

Très impressionnants par leur éloquence et le haut niveau des échanges, ces débats sélectionnent les meilleures équipes d’orateurs pour la dernière phase de qualification et la finale nationale qui auront lieu cette année le 20 mars à l’Institut français du Royaume-Uni. Ce sont en tout plus d’une dizaine d’équipes représentant 7 régions du pays qui s’affronteront ainsi lors de cette ultime journée de compétition. “Il y a une vraie tradition du débat au Royaume-Uni, qui se retrouve dans les exercices scolaires des élèves d’une manière générale”, commente Benoît Le Dévédec, attaché de Coopération Pour le Français à l’institut Français de Londres.

Voir ces étudiants britanniques se passionner pour la langue de Molière et surtout participer à ce genre de concours, coordonné par la professeure de français Hélène May de la St Paul’s Girls’ School de Londres, demande “courage et mérite”, ajoute l’attaché de coopération. “On a voulu mettre l’accent sur ce genre d’initiatives, car il faut savoir que l’apprentissage des langues étrangères n’est plus une obligation au Royaume-Uni. Ces lycéens ont donc fait le choix par eux-mêmes d’apprendre le français et cela méritait d’être souligné. C’est un message positif pour tout le monde, cela montre une autre image de l’apprentissage des langues étrangères dans le pays”.

Les joutes promettent d’être impressionnantes et le public est invité à assister à la dernière phase de qualification, qui se déroulera mardi 20 mars entre 3.30pm et 5pm. L’événement sera retransmis en direct sur la chaîne Youtube de l’Institut Français. Les équipes du jury rassembleront des membres des délégations diplomatiques francophones, représentants du monde de l’enseignement, et personnalités artistiques.

Institut français du Royaume-Uni, 17 Queensberry Place Kensington, London SW7 2DT, Gratuit, pour assister à la dernière phase de qualification, s’inscrire ici

francophonieLe Canada vous parle

Entr’elles London, le Réseau Professionnel de Françaises et Francophones à Londres et le Haut-commissariat du Canada font alliance mercredi 21 mars pour un Meet’Up spécial francophonie. La délégation canadienne a été invitée à venir parler de la place de la femme dans la Francophonie et comment cette dernière peut œuvrer pour l’égalité femme-homme.  “Nous sommes un réseau qui s’adresse à toutes les femmes francophones de Londres, donc pour nous pouvoir recevoir le Haut Commissariat du Canada est un bon exemple pour illustrer la francophonie et les femmes”, explique Violaines Lemasson, co-fondatrice avec Margaux Terrou d’Entr’elles London.

La jeune femme rappelle que le Premier Ministre canadien Justin Trudeau est un défenseur de l’égalité homme-femme. Le Haut Commissariat en profitera également pour faire la promotion de l’immigration outre-atlantique, car le pays est en recherche continuelle de nouveaux talents. 

Mercredi 21 mars, de 6.30pm à 9pm, WeWork Mansion House au 33 Queen St, London EC4R 1AP. Prix : £5 (montant à payer le jour de l’événement en espèces).