State pension ou Workplace pension : deux systèmes de retraite

par

Tifany Clemenceau

-

24 mai 2022

Le système de retraite britannique fonctionne sur un modèle de capitalisation, c’est-à-dire que chaque personne cotise pour elle. Tout au long de sa carrière, une partie de son revenu est ponctionnée par l’État pour la state pension, la retraite publique. Le montant de cette retraite publique étant très faible, une retraite complémentaire est indispensable – mais non obligatoire – il s’agit de la workplace pension.

La state pension, le système de retraite public

Âge de départ à la retraite 

L’âge légal du départ à la retraite au Royaume-Uni a été fixé à 65 ans lors de sa création en 1948. Depuis plusieurs années, comme dans beaucoup de pays, les gouvernements successifs tentent de réformer le système de retraite et notamment l’âge de départ, pour le faire correspondre à l’augmentation de l’espérance de vie.

Ainsi, sur le site du gouvernement britannique, on peut lire qu’en 1948, une personne de 65 ans pouvait espérer vivre environ 13.5 ans à la retraite, soit 23% de sa vie adulte. En 2017, une personne de 65 ans peut désormais espérer passer 22.8 ans à la retraite, soit 33.6% de sa vie adulte.

La loi actuelle en vigueur sur le sol britannique prévoit d’amener l’âge de départ à la retraite à 68 ans entre 2033 et 2046. Mais, une réforme est en cours afin de repousser l’âge de départ plus tôt que prévu, entre 2037 et 2039.

Ainsi, selon la nouvelle loi :

Date de naissance Âge de départ
Avant le 5 avril 1970 Pas de changement, départ à 65 ans
Entre le 6 avril 1970 et le 5 avril 1978 L’âge de départ actuel est fixé à 67 ans. La réforme verrait l’âge passé entre 67 ans et 1 mois et 68 ans en fonction de sa date de naissance
Après le 6 avril 1978 Pas de changement, départ à 68 ans

Montant de la pension de retraite publique

Dès qu’une personne atteint l’âge légal de la retraite, elle peut toucher sa pension à taux plein. Ce montant est le même pour tout le monde, quel que soit son niveau de revenus tout au long de sa vie active. 

Thomas Delorme, cofondateur de Retraite Expat Consulting, explique : “Quand la retraite est pleine, on perçoit une somme de £185.15 par semaine, environ £800 par mois. Pour avoir ce taux plein, ça va dépendre du nombre d’années travaillées au Royaume-Uni, ce qu’on appelle les “qualifying years”. Pour l’avoir entière, il faut avoir 35 “qualifying years”, si on a moins, ça sera proratisé.”.

Concrètement, qu’on ait gagné le minimum wage ou £5,000 par mois pendant la majeure partie de sa carrière, le montant de la state pension est le même : £185.15 par semaine. C’est pourquoi les private pensions sont si importantes dans le système de retraite au Royaume-Uni.

La retraite complémentaire, private pension ou workplace pension

La private pension ne doit pas être confondue avec le dispositif de retraite complémentaire de la France. Appelée workplace pension, que l’on pourrait traduire littéralement par pension professionnelle, elle consiste à adhérer à un système de retraite privé, financé par le salarié et l’employeur. 

L’adhésion automatique doit être mise en place par l’employeur, il s’agit d’une obligation légale. Depuis le 6 avril 2019, la cotisation minimale de l’employeur est de 3% et celle du salarié de 5%. Il est possible de choisir de ne pas souscrire à ce système de retraite, mais cela revient, pour le salarié, à se priver de la cotisation de l’employeur chaque mois et d’avantages fiscaux. D’autre part, la plupart des pensions privées permettent de percevoir la rente entre 60 et 65 ans, soit plus tôt que l’allocation versée par le gouvernement.

Thomas Delorme détaille ce système. “C’est un système totalement différent de la state pension. C’est comme de l’épargne. Chaque mois on met une somme sur un compte et dès qu’on arrive à l’âge auquel on y a droit – l’âge dépend des organismes – soit on se fait verser une rente, soit un capital en une seule fois (mais la fiscalité sur le montant reste assez élevée). La private pension, c’est un pourcentage de son salaire qu’on épargne chaque mois, donc plus son salaire est élevé, plus le capital retraite sera élevé. C’est de l’épargne classique.” Il s’agit donc d’un système plus égalitaire.

French Morning London

Le premier site d'actualité pour les Français de Londres

© 2022 French Morning London, French Morning Media Group. All Rights Reserved. Made in NYC.