Le skilled worker visa, le plus populaire

Depuis la sortie de l’Union européenne, le gouvernement britannique a mis en place un système d’immigration à points, qui correspond au Skilled Worker Visa, ou visa travailleur qualifié en français. Pour être éligible à cette demande de visa, on doit obtenir un minimum de 70 points. Certains items sont obligatoires, quand d’autres sont un “plus” pour le dossier.

Ce visa est valable pour une période maximum de 5 ans et pourra ensuite être renouvelé. Après 5 ans consécutifs sur le territoire britannique, vous serez aussi en mesure de postuler pour la résidence permanente.

Attention cependant, il ne faut pas croire que ce visa est le plus simple à décrocher. Maître Shams, avocate en droit de l’immigration britannique nous explique : “C’est une évidence, mais le visa le plus facile à obtenir est celui pour lequel le demandeur est éligible. Le visa Skilled Worker définit clairement les conditions d’obtention, bien que complexes. Résultat : le taux de refus est statistiquement bas en comparaison avec la plupart des autres types de visas britanniques.”

Les conditions d’éligibilité pour un Skilled Worker Visa

Un niveau d’anglais minimum requis

La première étape à valider avant de penser à faire une demande de visa est votre niveau d’anglais, vous devez être capable de lire, parler et écrire la langue. Un niveau B1 est requis et devra être prouvé par un test reconnu par le gouvernement britannique

Maryline a dû démontrer sa maîtrise de l’anglais par un test IELTS. “J’ai eu besoin de l’IELTS UKVI. Malgré avoir déjà prouvé mon niveau d’anglais lors de mon enregistrement comme infirmière, dont le niveau est bien plus élevé, il m’a fallu repasser l’IELTS UKVI qui se fait seulement dans certains centres agréés par le gouvernement anglais (comme Paris). À ce moment-là, le délai d’attente pour le passer était d’un mois (décembre 2020). Le coût du test (262€) a été entièrement à ma charge. Il m’a fallu ensuite attendre deux semaines pour les résultats et avoir la référence du test à inscrire sur la demande de visa.” 

Toutefois, si vous avez obtenu un diplôme au Royaume-Uni, vous serez dispensé de test. Dernière solution, si votre diplôme académique a été enseigné en anglais, vous devrez alors faire votre demande de visa via Ecctis pour recevoir la confirmation que votre diplôme est équivalent à un bachelor, master ou doctorat britannique.

Une offre d’emploi exigée avant de postuler

D’autre part, avant de faire votre demande de visa, vous devrez être en possession d’une offre d’emploi de la part d’un employeur agréé, aussi appelé “sponsor” pour un emploi éligible.

Toutefois, si votre employeur ne se trouve pas dans la liste, il peut faire une demande pour une sponsor licence. L’entreprise devra alors s’acquitter de frais (£536 pour une petite entreprise ou une oeuvre de charité et £1 476 pour une entreprise de taille moyenne ou grande). Le délai pour avoir cette licence est d’environ 8 semaines.

Si votre employeur est déjà un sponsor et si votre profil correspond à l’un des emplois éligibles, il vous remettra un certificat de sponsorship. Vous aurez alors 3 mois pour soumettre votre demande de visa.

Obtenir les 70 points requis

Pour être éligible à une demande de visa Skilled Worker, vous devrez totaliser un minimum de 70 points. Les trois critères précités, obligatoires, vous apportent 50 points. Pour les 20 points restants, cela dépend de votre situation. 

Items Obligatoire/facultatif Points
Offre d’emploi de la part d’un employeur agréé Obligatoire 20
Emploi qualifié (correspondance entre vos compétences et l’emploi) Obligatoire  20
Niveau d’anglais B1 minimum Obligatoire 10
Salaire entre £20 480 et £23 039 ou au moins 80% du taux horaire moyen exercé dans la profession Facultatif 0
Salaire entre £23 040 et £25 599 ou au moins 90% du taux horaire moyen exercé dans la profession Facultatif 10
Salaire supérieur à £25 600 ou au moins le taux horaire moyen exercé dans la profession Facultatif 20
Emploi dans un secteur en tension (pénurie de main-d’œuvre désigné par la Migration Advisory Committee) Facultatif 20
Nouvel entrant sur le marché du travail (désigné par la MAC) Facultatif 20
En possession d’un doctorat en rapport avec l’emploi Facultatif 10
En possession d’un doctorat en STEM (Science, Technology, Engineering and Mathematics) en rapport avec l’emploi Facultatif 20

Les documents nécessaires pour soumettre sa demande de visa

Pour faire votre demande de visa, vous aurez besoin des documents suivants :

  • le certificat de sponsorship fourni par votre employeur,
  • la preuve de votre niveau d’anglais,
  • un passeport en cours de validité,
  • l’intitulé de votre emploi et votre salaire annuel,
  • le code d’occupation de votre emploi,
  • le nom de votre employeur et son numéro de sponsor licence.

Il pourra également vous être réclamé des pièces complémentaires : 

  • une preuve que vous avez assez d’économies pour subvenir à vos besoins (au moins £1 270),
  • une preuve de relation avec votre partenaire dans le cas où il/elle candidate avec vous,
  • un extrait de votre casier judiciaire (dans le cas où vous auriez vécu dans plusieurs pays, il faudra fournir les casiers judiciaires de tous les pays où vous avez vécu).

À noter : les documents devront être traduits en anglais par un traducteur officiel. Une fois tous ces documents réunis, vous êtes en mesure de soumettre votre demande de visa en ligne (pour postuler depuis l’extérieur du Royaume-Uni). Attention, vous pouvez soumettre votre demande de visa au plus tôt 3 mois avant le début de votre contrat de travail.

Le prix d’un visa Skilled Worker 

Les frais de candidature

Pour faire votre demande de visa, vous devrez vous acquitter des frais de candidature qui dépendent de votre cas, entre £610 et £1 408. Le montant exact vous sera communiqué au moment de la demande. Quelques exemples :

  • Si votre demande est pour une durée inférieure à 3 ans, le coût sera de £610. Pour une durée supérieure à 3 ans, le coût est porté à £1 220.
  • Si votre emploi fait partie d’un secteur en pénurie de main-d’œuvre, le coût est abaissé à £464 pour une durée inférieure à 3 ans et à £928 pour plus de 3 ans.

Bon à savoir : en tant que Français, vous bénéficiez d’une réduction de £55 sur ces frais.

La surcharge NHS

D’autre part, si votre séjour au Royaume-Uni est supérieur à 6 mois, vous devrez payer la surtaxe de santé à l’immigration (Immigration Health Surcharges) pour l’entièreté de votre visa. Cela vous permettra d’avoir accès au service public de santé du pays (NHS). La surtaxe est de £624 par année de visa pour un adulte. Ainsi, si votre visa est pour une durée de 5 ans, le coût total de la surtaxe santé sera de £3 120. 

Les paiements sont requis au moment de la soumission de votre demande en ligne. Dans le cas d’un non-paiement, votre demande sera automatiquement rejetée. Rassurez-vous, dans le cas où votre demande de visa serait refusée pour une autre raison, vous recevrez un remboursement total. De même, si vous obtenez un visa mais pour une durée inférieure à la demande initiale, vous percevrez le remboursement de la différence.

Parfois, les frais peuvent être payés par l’entreprise qui sponsorise le visa. C’est le cas d’Alice Z., avocate à Londres : “Le coût du visa a été intégralement pris en charge par mon employeur, y compris la surcharge pour le NHS. J’ai plusieurs amis qui ont suivi le même processus et personne n’a dû supporter les coûts lui-même.”

Le délai de réponse pour un visa Skilled Worker

Une fois votre demande soumise, vous obtenez une réponse en général sous 3 semaines maximum. Toutefois, si vous êtes dans l’urgence, il est possible de payer £1 000 pour un service prioritaire et obtenir la réponse le lendemain de la demande.

Sur les groupes Facebook de Français à Londres depuis quelques mois, on trouve de nombreux témoignages de Français ayant obtenu leur Skilled Worker Visa sans trop de peine. Alice Z. a obtenu le sien en 72 heures après avoir soumis sa requête. “Le skilled worker visa est relativement facile à avoir à partir du moment où on a un passeport biométrique européen. Il y a trois conditions principales : gagner plus que le revenu médian pour sa catégorie professionnelle, prouver que l’on parle anglais (niveau basique) soit par un diplôme soit par un test et bien évidemment avoir un sponsor (qui émet un « sponsorship certificate » pour attester de ceci).”

Ce que vous pouvez faire avec un Skilled Worker Visa

Le visa Skilled Worker vous autorise à :

  • travailler pour votre sponsor, 
  • étudier,
  • amener avec vous votre partenaire et vos enfants,
  • avoir un second emploi, sous certaines conditions,
  • faire du volontariat,
  • voyager à l’étranger et revenir au Royaume-Uni,
  • postuler pour la résidence permanente après avoir vécu 5 ans sur le sol britannique.

Vous ne pouvez pas prétendre à des aides sociales ni changer d’employeur (auquel cas vous devrez faire une nouvelle demande de visa avec ce nouvel employeur).

French Morning London

Le premier site d'actualité pour les Français de Londres

© 2022 French Morning London, French Morning Media Group. All Rights Reserved. Made in NYC.