Le visa pour conjoint suiveur 

Avec l’ensemble de ces visas, il est possible pour le demandeur principal d’amener avec lui son partenaire et ses enfants. Dans ce cas, le visa du conjoint suiveur portera le nom du visa concerné allongé de la mention “dependant”. Par exemple, si votre partenaire obtient un skilled worker visa, vous pourrez prétendre à un skilled worker dependant visa.

Pour prétendre au visa dépendant, vous devrez : 

  • être en mesure de prouver votre lien (mariage, PACS, ou preuve de vie commune pour au moins 2 ans avant la candidature),
  • apporter la preuve que vous disposez de fonds minimum pour subvenir à vos besoins (£285).

Les conditions (prix, délais, droits/interdictions) sont identiques à celles du demandeur principal (variable en fonction du visa).

Parfois, si les démarches sont prises en charge par l’entreprise de votre conjoint, cela peut également s’étendre à vous. Mais pas toujours, Aurélien Brelle a suivi son conjoint qui été sponsorisé par son entreprise : “Dans mon cas, les démarches pour obtenir le visa « dépendant » n’ont pas été prises en charge par l’entreprise de mon conjoint, j’ai donc dû chercher moi-même les renseignements. J’ai pu conserver mon travail à distance mais je connais d’autres conjoints suiveurs pour qui trouver un emploi ici a représenté une autre difficulté.”

French Morning London

Le premier site d'actualité pour les Français de Londres

© 2022 French Morning London, French Morning Media Group. All Rights Reserved. Made in NYC.