Les pièges à éviter lors de la soumission de sa demande de visa 

En décembre 2020, un accord entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne était finalement trouvé pour celer le Brexit. Et avec lui, le sort des futurs candidats à l’immigration en terre britannique. Désormais, s’installer au Royaume-Uni demande de nombreuses démarches pour l’obtention d’un visa de travail pour les citoyens européens. 

La demande de visa, un processus long et fastidieux

Lorsqu’on fait le tour des visas possibles et des démarches à faire, il est facile de penser que la demande de visa est une démarche certes fastidieuse, mais simple à réaliser. 

Mais attention, nombreux sont les français tombés dans les pièges administratifs. Maître Roelens travaille dans l’immigration britannique depuis 30 ans. Elle met en garde les postulants au Skilled Worker Visa : “Dans le passé, des employés de clients ont tenté de faire du DIY et se sont ensuite fait prendre dans les pièges cachés, à leur grand détriment. Il est très tentant pour les employés de certaines de nos entreprises clientes de dire “Hé, ça a l’air facile, j’ai lu le site web du Home Office et je peux faire ça moi-même et économiser beaucoup d’argent pour l’entreprise…”. 

L’immigration n’est pas un domaine du droit dans lequel vous pouvez “patauger” sans conséquences dramatiques pour vous-même… Il n’y a pas de piège précis que je puisse pointer du doigt, car tout est caché dans la complexité des nombreux changements intervenus au cours de plusieurs décennies.”

Les conseils pour mettre toutes les chances de votre côté 

On relève souvent les mêmes erreurs dans les dossiers des candidats au précieux sésame pour une nouvelle vie outre-Manche. Maître Shams rappelle deux points essentiels sur lesquels il faut porter une attention particulière.

Les pièces justificatives doivent être présentées en quantité suffisante pour prouver votre situation. “Les règles d’immigration britanniques et les documents-guides précisent des critères pour chaque type de visa. Les pièces justificatives doivent démontrer satisfaction de chaque critère. Les documents mal formatés ne seront pas pris en considération. Un critère commun à de nombreux visas est la capacité à subvenir à ses besoins financiers au Royaume-Uni. Les demandes de visa sont souvent refusées parce que les pièces justificatives n’apportent pas la preuve que l’on dispose de fonds suffisants.”

Enfin, il n’est pas rare de voir des refus de demande de visa pour une simple erreur de case cochée. Il est donc fortement recommandé de relire plusieurs fois sa candidature, et même la faire relire par une tierce personne. “Les demandes de visas peuvent être refusées parce que le formulaire contient des fautes de frappe. Cela vaut donc la peine de bien passer le formulaire en revue avant de le soumettre. Demandez-vous aussi si le formulaire correspond bien aux pièces justificatives. Fournissez une explication s’il y a quelque chose d’incohérent. Tentez de faciliter le plus possible la prise de décision favorable de l’officier d’immigration qui traitera votre demande de visa.”

French Morning London

Le premier site d'actualité pour les Français de Londres

© 2022 French Morning London, French Morning Media Group. All Rights Reserved. Made in NYC.